[ARTICLE] Drunken Talk 5ème et dernière partie

Maintenant, vous avez déjà dépassé les 30 ans. Qu’est-ce qui a changé depuis vos 20 ans ?

(KJW) Dans l’ensemble, je sens que mon sentiment musical a changé. Parce que mes pensées du moment sont mélangées dans la musique. Dans ma vingtaine, je répondais fortement aux moindres petites stimulations. Donc je pense que j’étais vraiment flexible aux choses, que ce soit dans ma vie ou par rapport à la musique. Même si je me retrouve dans un combat, je me bat d’une façon très furieuse. Ce genre de choses est devenu enfouis dans notre musique. Maintenant, mes façons d’être inspiré et de m’exprimer ont un peu changé. J’ai commencé à cacher des choses comme la signification des paroles ainsi que d’autres choses. Les paroles sont importante, mais je pense que j’ai commencé à plus me concentré sur l’harmonie de la musique.

N’y-a-t-il jamais eu un danger de séparation du groupe ?

Il y eu un temps en 2000 où nous avons eu une grosse dispute. Ce n’était pas vraiment grave, pas au point où nous étions prêt à nous séparer, mais je pense que nous nous sommes disputé intensément. Ça a commencé quand nous avions fini de boire, mais on ne se souvenons plus vraiment de la raison de cette dispute. Nos personnalités sont toutes différentes, donc c’est pour ça que je pense que nous sommes capables de bien maintenir le groupe.

N’avez-vous aucune sorte de jalousie à propos de la famille ?

(LJK) Je n’ai pas encore le désir de me marier. Je suppose que je commencerai à le vouloir quand je serais un peu plus vieux. Parce qu’il reste beaucoup de choses que je veux faire. Quand nous travaillons, je ne peux pas dire à quel point c’est confortable et bien d’être célibataire. Je veux apprécier ça, je veux en profiter.
(KJW) Je me demande si je deviendrai anxieux en ayant une famille. Parce que, maintenant, quoi que je fasse, je ne le fait que pour moi et je dois juste faire attention à moi. Si j’ai une famille, je devrai faire attention à tout. Pour l’instant, je ne pense pas au fait de créer une famille. Il y a juste quelque fois où je pense « Devrai-je avoir quelqu’un pour assister a mes funérailles ? » Haha.
(LJH) Je n’ai pas encore pensé à avoir une épouse. Mais le fait d’avoir vu la fille de JaeWon (le batteur) dans des émissions de variétés à propos de la manière d’élever un enfant a commencé à me faire penser « Je veux un enfant ».

Quel membre est le plus populaire auprès des femmes ?

(KJW, LJK, LJH) JaeWon. Il a un certain charme. C’est probablement pour ça qu’il est le seul à être marié.

Vous êtes un groupe de rock, mais, en tant qu’artiste, il y a-t-il des rêves que vous voulez réaliser ?

(LJK) Je veux faire le tour du monde. Il y a des groupes à l’étranger qui performent environ 200 à 300 fois par an. Ça doit être dur, mais je veux vraiment le faire. Parce que c’est comme si la performance et la vie ne faisaient qu’un. Je pense à ça. C’est charmant.
(KJW) Un humain est quelqu’un qui achève des rêves pour ensuite se fixer un autre but. Nous somme comme ça depuis le début du groupe. Lorsque nous avons commencé, notre objectif était de se tenir sur la scène d’un club en direct, et, après cela, notre objectif était de sortir un album sous notre propre nom et après ça a été de faire un concert. Il y avait de petites et de grandes choses qui venaient de ce processus, mais, heureusement, je pense que, jusqu’à maintenant, nous avons bien fait notre chemin. A présent, notre objectif est de voyager à travers différents pays tout en performant, pour faire des concerts.

Traduction coréen > anglais jjoongie@countingpulses.net > français : Chloé

Merci de respecter notre travail et de créditer entièrement les articles.

Publicités

[ARTICLE] Nous n’aimons pas les groupes de filles, nous aimons juste Girls’ Generation

201403261833541117_1_59_20140326183704

Récemment le groupe Nell était invité dans l’émission de radio « Younha’s Starry Night Radio » et les membres du groupes ont exprimé leurs vues sur leurs collègues de l’industrie musicale.

Dans l’émission de radio du 25 Mars, les membres de NELL ont été interrogés sur leurs pensées à propos des groupes de filles . En réponse, la voix de NELL, Kim Jong Wan, a exprimé, « Ce n’est pas que nous n’aimons pas les groupes de filles, nous aimons juste les Girls ‘Generation. »
Quand on leur demande qui de Girls’ Generation ils aiment , Kim Jong Wan répond: « Nous n’aimons pas un membre individuel. Nous aimons quand les membres de Girls ‘Generation sont toutes ensemble , ces jours ont appel cela un groupe complet. »

Par ailleurs, lorsque les membres de Nell ont été interrogés sur leurs pensées sur avoir fait leur retour en même temps que les groupes populaires de fille, le groupe a répondu: « Puisque différents genres de musique ont été diffusés, c’est bien que les auditeurs puissent écouter différents types de chansons. »
En ce qui concerne la réception d’albums des jeunes artistes, Nell, a déclaré: « Si nous recevons une seule copie d’un album, le membre qui aime le groupe le plus, garde l’album. »

Cependant , le bassiste Lee Jung Hoon a ajouté avec humour « Il y a quelques années, lorsque nous avons reçu un album Girls’ Generation j’ai dit aux autres membres. » Je suis vraiment désolé , mais je pense vraiment que je dois prendre celui là » et je me souviens avoir supplié sans aucune honte. »

En outre, tout en discutant des jeunes artistes, Nell a également partagé qu’ils étaient proche de CNBlue et les membres ont révélé : « Nous sommes en contact et nous avons une relation amicale. Nous jouons aussi au football ensemble, nous jouons beaucoup. »

Heureusement Nell a reçu quatre exemplaires des derniers CD de Girls’ Generation, afin que les membres n’est pas à se battre pour savoir qui gardera l’album. Le groupe a fait son retour en février avec leur chanson, « 4 Times Around The Sun » extrait de l’album Newton’s Apple.

cr:Soompi.com
Trad : Jenn
Merci de respecter notre travail et de créditer entièrement les articles.

[ARTICLE] Drunken Talk 4ème partie

Vous allez performer aux Etats-Unis ?

(JJW) Nous allons aux SXSW14 à Austin au Texas le 11 mars 2014. Environs 1000 artistes venant du monde entier sont attendus, mais, de la Corée, d’autres musiciens comme Hyuna des 4minute, Kiha and The Faces, Jay Park, etc… participeront à nos côtés. Nous performerons pendant environ 40 minutes, je suis curieux de voir comment les étrangers vont réagir en entendant notre musique. Parce que c’est notre première performance aux États-Unis. Nous sommes vraiment excités.

Est-ce pour cela que vous chantez en anglais ?

(KJW) Je n’ai jamais pensé à ça d’une façon définitive, j’essaie de ne pas penser à ça. Je reconnais l’importance des paroles, mais je crois plus en la force de la musique. Parce qu’un groupe n’est pas juste composé d’une voix. Même si les paroles sont en anglais, je crois que nous pouvons communiquer avec le public à travers la guitare, la basse, la batterie, etc.. parce que la musique est un langage commun à travers le monde.

Quel album choisiriez-vous comme étant le meilleur de Corée ?

(KJW) Le quatrième album de Lee Seung Hwan, Human (1995). Je pense que c’est un album que tous ceux qui possèdent des oreilles sentirons que c’est un bon album. Les paroles et la mélodie provoquent beaucoup d’émotions. Et la construction de l’album est très bonne, aussi. Que ce soit par le son ou les arrangements, je pense que c’est le meilleur des albums. Même quand je l’ai écouté en tant que fan, même quand je l’écoute maintenant, 20 ans après, je pense «Je me demande si un album comme celui-là ressortira à nouveau.»
(LJK) Le premier album de Seo Taiji, Take One (1998), est le meilleur. Il est sorti deux ans après que Seo Taiji & Boys se soient séparés, je l’ai donc vraiment attendu. Quand je l’écoutais, je ressentais, «Il voulait vraiment faire de la musique». J’ai aussi pensé qu’il y a des couleurs musicales que seul lui peut créer.

Je suis aussi curieux(se) de savoir quelle chanson choisiriez-vous comme étant la meilleure de NELL.

(KJW) « How Do You Think » de notre album Healing Process (2006). Nous l’avons fait quand nous avions 25 ans, mais c’est aussi une chanson qui a capturé ce que nous pensions à propos des relations humaines. Quand vous écrivez des paroles, il y a beaucoup de cas où vous regardé derrière vous. Bien sûr, le temps passe, vos pensées peuvent changer. Les pensées que j’avais concernant les relations humaines lors de la création de « How Do You Think » ont réalisées leur propre chemin jusqu’à aujourd’hui. Bien que j’étais innocent avant ça (rires). Avant d’écrire cette chanson, j’ai cru que je pouvais tout comprendre d’une autre personne. Cependant, depuis l’époque où j’écrivais cette chanson, mes pensées ont changé. C’était le point du changement pour « humain Kim Jong Wan ».

Si vous regardez d’une manière globale, votre musique est plutôt mélancolique.

(KJW) Lorsque vous êtes en difficulté, je pense qu’il est bon de touché le fond au moins une fois. Si vous prétendez que tout va bien, ou si une plaie s’envenime, alors vous allez rester dans cet état. Cela ne sera-t-il pas trop dur ? Quoi qu’il en soit, si vous touchez le fond, alors je pense que ça ne peut qu’aller mieux. Je pense que c’est la même chose que de payer pour voir un film triste. Parce que, quelque part, ça connecte la situation à votre cœur et c’est ce qui fait que les émotions débordent.
(LJH) Si je ne suis pas de bonne humeur, et si j’écoute des chansons qui ont une atmosphère chaleureuse, alors cela m’énerve. J’ai tendance à écouter ce genre de chanson quand je suis de bonne humeur. Quand j’écoute des chansons qui sont similaires à ce que je ressens, je forme des sentiments semblables et mon humeur commence à se stabiliser.

Vous sentez-vous obligé de faire de la musique à la mode ?
(KJW) Jamais. La mode change si vite. Mon habilité à identifier les choses qui sont à la mode n’est pas très bonne. Je travaille en pensant que cela sera bon si je ne tombe pas dans les manières.

Si vous écoutez maintenant l’album que vous avez réalisé tôt lors des années 2000, il vous paraît non-raffiné.
(KJW) C’est la meilleure des éloges (rires). Le son à tendance à prendre de l’âge. Les éléments techniques sont en développement constant . Je pense donc que c’est la raison pour laquelle nous nous concentrons plutôt sur le mastering.

Traduction coréen > anglais jjoongie@countingpulses.net > français : Chloé

Merci de respecter notre travail et de créditer entièrement les articles.

[ARTICLE] Drunken Talk 3ème partie

Si vous participez à des programmes de classements musicaux, des performances lives sont quasiment impossible, est-ce regrettable ?

(KJW)  Nous pouvons performer en live à des concerts. Nous voyons les programmes de télévision comme un moyen de promotion pour montrer notre musique et pour la faire connaître.
(LJH) Ils sont comme des clips vidéos. Mais les programmes télévisés sont biens car ils nous offrent la possibilité de rencontrer nos fans. Parce que nous n’avons que 2 concerts par an. En dehors des concerts, nous ne pouvons pas rencontrer nos fans, mais cela est possible lors des programmes musicaux.

SNSD a fait un comeback en même temps que vous, avez-vous entendu leur musique ?

(KJW) Bien sûr. SNSD est définitivement le début et la fin des girlsbands. Il semble que toutes les personnalités des membres et leurs voix individuelles ont étés mises ensemble d’une manière très harmonieuse.
(LJK) la chanson-titre est bien, mais la chanson « Goodbye » est encore mieux. La guitare en particulier semble géniale.

Avez-vous une plainte à propos du marché musical d’aujourd’hui ?

(LJK) C’est un peu regrettable que la valeur de la musique est déterminée en fonction de si elle est un succès ou un échec financier. La musique n’est-elle pas quelque chose que vous devriez évaluer après avoir écouté tout l’album en entier ? Si vous ne regardez que la manière financière, alors je me demande si de la bonne musique sera capable de sortir.
(KJW) Les personnes créatives suivent le public. Cela fait un moment que j’ai commencé à le remarquer. C’est bien de s’interroger sur les demandes du public, mais je me demande si ce n’est pas plus important d’émouvoir le cœur des gens. Ce serait génial si y avait plus de musiciens pour suivre cette idée. J’essaie de devenir un musicien qui suit son propre chemin. 

Traduction coréen > anglais jjoongie@countingpulses.net > français : Chloé

Merci de respecter notre travail et de créditer entièrement les articles.

[ARTICLE] Drunken Talk 2ème partie

“The Earth Around the Sun Four Times” parle également d’une séparation.

(KJW) C’est une chanson qui parle d’un homme et d’une femme, possédant des esprits très différents, qui rompent. Nous l’avons fait en comparant les quatre années qu’il faut pour oublier quelqu’un que vous avez aimé plus que tout au monde. Il y a eu une femme que j’ai vraiment aimé avec passion mais nous nous sommes disputés intensément. C’est une chanson qui a dissipé toutes les émotions qui avaient commencé lors de notre rupture, et toutes les choses, le désespoir, et la mentalité de vouloir sortir de tout cela. Maintenant, je ne pense pas que je pourrais revoir cette personne de nouveau. Je souhaite rencontrer une femme qui sera capable de s’adapter à moi dans tous les sens du terme.

Combien de temps vous faut-il pour oublier quelqu’un après avoir rompu ?

(KJW) Il faut du temps pour oublier. Lors de mes 20 ans, j’ai eu un moment de délire assez difficile après avoir rompu. Après être entré dans la trentaine ça a été la même chose quand il a fallu oublier, mais la période où c’est vraiment dur n’est pas si longue. Mais, d’une façon calme, la chose à laquelle je continue de penser est comment je ne peux rien faire contre ça. J’ai l’impression que le temps qu’il a fallu pour recueillir des souvenirs et le temps qu’il faut pour oublier sont proportionnels entre eux.
(LJH) J’ai l’impression que ça prend environ 2-3 ans pour que quelqu’un que vous aimiez devienne un parfait inconnu.
(LJK) J’ai l’impression que la douleur dure autant de temps que la période où nous étions ensemble.

Il y a beaucoup de chansons sur la séparation.

(KJW) Elles ne sont pas toutes à propos d’une relation entre un homme et une femme. Je ne pense pas que seules humains font face à la séparation. Si nous parlons de situations où notre aide est inutile, je dois également dire adieu à mes rêves, aussi. Comme les gens vieillissent, il existe beaucoup de cas où leur vie se développe loin de leurs rêves.

Il y a beaucoup de chansons oniriques, parlant des rêves. Enregistrez-vous également lorsque vous êtes en état d’ébriété ?

(KJW) Depuis que nous avons débuté, nous avons fait environ 100 chansons, et je pense que nous avons fait cela pour peut-être 2 chansons. “Meaningless” qui était inclus dans notre troisième album studio, Healing Process, et “Underbar” de notre quatrième album studio, Separation Anxiety. Quand nous avons enregistré “Meaningless”, nous n’arrivions pas à créer le sentiment que nous voulions, donc nous avons bu un peu et essayé d’enregistrer à nouveau quand nous étions un peu ivre. On a été satisfait du résultat. “Underbar” est une piste qu’on a enregistré après avoir bu et après avoir été bien. C’est une chanson qui est juste avec un organe et une voix alors nous avons été capable de l’enregistrer assez rapidement.

Est-ce que vous travaillez sur la chanson titre avant de travailler sur l’album ?

(KJW) La façon dont nous sélectionnons notre chanson titre est très simple. Nous choisissons une chanson que nous aimerions entendre en passant dans une rue. Une chanson où l’on sent qu’elle fera en sorte que beaucoup de gens se sentent bien après l’avoir écoutée. Parce que c’est bizarre si une chanson lourde et profonde commence à jouer dans la rue (rires). Nous n’avons pas de mal à choisir la chanson-titre. A la place, nous considérons l’arrangement et la signification des autres pistes plus important et mettons notre cœur et l’âme en eux.
(JJW) Dans cet album, nous avons pensé que nous pourrions choisir n’importe quelle chanson des morceaux 2 à 6 (la piste 1 est une morceau instrumentale, donc elle ne compte pas) comme chanson-titre et que toutes seraient bien. Parce que ce sont toutes de bonnes chansons et ce sont des chansons pour lesquelles nous sommes confiants.

Traduction coréen > anglais jjoongie@countingpulses.net > français : Chloé

Merci de respecter notre travail et de créditer entièrement les articles.

Séances de signatures pour les fans 15.03.14 et 16.03.14

Les garçons ont fait un fansign à Gwanghwamun le 15 mars et le 16 mars à Gwangjin, à l’occasion de la sortie de leur nouvel album Newton’s Apple 🙂 Quelques vidéos et photos des événements.

Suite des photos dans la galerie >

cr:NellBand – Yeon1126 – NellMusic – Nelljaekyung.com / @minhee_p – @LupinNamu  – @gongrot – willustaywithme
Ne PAS rogner le logo des photos, merci
Jenn

[ARTICLE] Drunken Talk 1ère partie

La trilogie Gravity est enfin terminée. Comment êtes-vous devenus intéressés par le thème de la gravité ?

(KJW) Nous avons pensé que ce thème avait son charme. Car il touche à tout dans ce monde. La gravité est quelque chose que nous ne pouvons pas sentir, mais elle est toujours là, et c’est quelque chose que nous ne pouvons pas négliger. Nous avons pensé que la gravité était quelque chose qui a eu beaucoup de répercussions, d’implications. Nous avons pensé que c’était similaire à la façon dont, comme les gens vivent, ils rencontrent des situations auxquelles ils ne peuvent rien faire contre. Et donc nous avons relié la gravité avec des histoires que tout le monde peut vivre et éprouver. L’amour, les rêves, le temps, etc.. ce sont toutes des choses que nous ne pouvons pas éviter. Nous avons commencé à planifier la série Gravity dans le but de raconter des histoires de désespoir ou d’effondrement qui résultent de ces forcent inévitables.

(LJK) Nous avons commencé avec la proposition de Jong-wan. Mais nous n’aurions jamais imaginé que cette production prendrait une telle ampleur.

Vous avez réalisé la trilogie au cours de ces deux dernières années. Quelles sont vos impressions maintenant que la dernière partie est achevée ?

(KJW) C’était difficile car il y avait un grand nombre de chansons. Nous y sommes allé de manière passionnée, mais c’était une production qui nous a fait ressentir de nombreuses émotions. Cette fois-ci, il y a 21 titres inclus, mais nous avons travaillé sur environ deux fois ce nombre de chansons. C’était épuisant, mais nous nous sommes sentis comblés. Quand nous avons reçu l’album complet cette fois, nous avons pensé « ah, ces deux dernières années n’ont pas été pour rien ». Parce que nous étions parfaitement capables de faire quelque chose que nous voulions faire.

Dans cet album, vous (KJW) avez écrit, composé, et arrangé toutes les chansons. Je suis curieux de connaître votre façon de travailler.

(KJW) Depuis quelques années, à chaque fois que je pense à quelque chose, je l’enregistre sur mon téléphone portable, car je peux oublier des choses en un rien de temps. Après quelques temps, lorsque je vais sur mon téléphone, je retrouve des chansons que j’avais enregistrés et travaille sur elles, aussi. J’écris la musique en premier. De nombreuses fois j’ai écrit les paroles juste avant les enregistrements. Bien sûr, je fais des enregistrements ou autres qui pourraient devenir des sujets de chansons. Parce que toutes les bases sont là, il n’est pas difficile d’écrire les paroles avant l’enregistrement. Je travaille sur les chansons régulièrement [une par une], mais nous enregistrons tous ensemble.

(LJK) Quand je regarde Jong-wan travaillé, je suis vraiment surpris. C’est normal pour lui de travailler pendant trois jours sans dormir. Depuis l’école primaire, son énergie et son endurance en particulier sont vraiment impressionnantes.

Les paroles de « The History of Silence » sont extrêmement triste.

(membre non-spécifié) Vous savez quand les gens ne parlent que très peu, quand leur cœur devient distant ou qu’ils ont des problèmes dans leurs relations. Ils ne vous disent pas pourquoi et se fâchent juste, j’ai eu des moments comme ceux-là, aussi. J’ai utilisé ce que j’ai ressenti dans ces durs moments en tant que bases et j’en ai fait cette chanson.

De quel genre de chanson est “Memories of Another?”

(KJW) C’est une chanson où je chante la façon dont une personne s’efface de mes souvenirs. Parce que mes souvenirs deviennent ternes de la même manière que les histoires d’une autre personne. Je ne pensais pas être capable de l’oublier, mais, à la fin, je le fais. Bien sûr, plus j’aime une personne, plus c’est dur de l’oublier et, aussi, parfois, il me faut plus de temps pour oublier que le temps que nous étions ensemble.

Traduction coréen > anglais jjoongie@countingpulses.net > français : Chloé

Merci de respecter notre travail et de créditer entièrement les articles.